Une nouvelle dimension de la protection contre les maladies

Aucune quantité de Pythium ou de Phytophthora dans votre champ n’est « sans danger » pour la santé de votre culture de maïs ou de soya. Et aucun de ces pathogènes n’est sur le point de disparaître. En fait, ils ont été favorisés au fil des ans par l’augmentation du nombre de producteurs qui sèment plus tôt dans des sols frais et humides, ainsi que par l’utilisation du travail réduit du sol ou du semis direct.

Certes, les semis plus précoces et les pratiques de travail réduit du sol ont permis de réaliser des gains de productivité et d’améliorer les rendements. Mais il y a une contrepartie à cela, à savoir une pression accrue des maladies, qui ne peut être ignorée. Commençons par examiner de plus près Pythium et Phytophthora.

Pythium est imprévisible, et les conditions météorologiques peuvent déterminer la pression exercée par ce pathogène au cours d’une saison donnée. Lorsque Pythium s’attaque à votre maïs, vous pouvez vous attendre à une fonte des semis, à un rabougrissement et à une réduction du peuplement, autant d’éléments qui contribuent à la diminution du potentiel de rendement.

Dans le soya, la pourriture des racines et des tiges causée par Phytophthora est l’une des maladies les plus graves et les plus dévastatrices pour le rendement auxquelles vous êtes susceptible d’être confronté. Comme Pythium, Phytophthora prolifère dans les sols plus humides et peut causer la fonte des semis ou la brûlure des semis, ainsi que la pourriture des racines et des tiges, qui réduisent considérablement vos peuplements.

Alors, que faire pour protéger votre potentiel de rendement en début de saison ? Eh bien, vous ne pouvez pas vraiment « prévenir » Pythium ou Phytophthora, mais vous pouvez prévoir de vous protéger contre eux.

À priori, vous pourriez penser qu’une bonne résistance génétique devrait vous fournir une protection suffisante. Mais ce n’est pas toujours le cas, même lorsque vos hybrides de maïs ou vos variétés de soya possèdent une « combinaison » de multiples gènes de résistance à Pythium et à Phytophthora.

Ce n’est pas que la génétique ne soit plus efficace. Elle est encore incroyablement précieuse, et nous devons protéger son utilité pour les années à venir. Cependant, vous ne pouvez pas compter uniquement sur les gènes pour vous protéger contre tous les pathotypes de Pythium et de Phytophthora qui peuvent être présents dans votre champ à un moment donné. Vous ne pouvez pas non plus « prédire » avec précision quels pathotypes particuliers vous pourriez avoir, car on connaît environ 50 races différentes de Pythium et autant de Phytophthora au Canada et aux États-Unis.

Prenez au sérieux la protection contre Pythium et Phytophthora dans le maïs et le soya
Au fil des ans, Syngenta s’est forgé une solide réputation en fournissant d’excellents traitements fongicides pour les semences de maïs et de soya. Et nous sommes heureux de souligner que le traitement de semences Vayantis® représente notre solution la plus puissante à ce jour pour combattre Pythium et Phytophthora.

Alors, qu’est-ce qui fait que Vayantis se distingue du lot ? Pour commencer, il est doté d’un mode d’action totalement nouveau et efficace grâce au picarbutrazox, qui ne présente aucune résistance croisée connue. Et comparativement à d’autres produits chimiques pour le traitement des semences, le picarbutrazox offre une plus grande efficacité contre les pathogènes Pythium à des doses d’utilisation bien plus faibles.

Et voici la meilleure partie : en protégeant vos semences avec Vayantis, vous êtes couvert contre tous les pathotypes de Pythium connus. Considérez-le comme une excellente protection « complémentaire » à la génétique anti-Pythium de votre maïs.

Vayantis peut vous aider à adopter – ou à continuer d’employer – des pratiques de travail du sol réduit ou minimal afin de protéger les terres et de semer en vue d’atteindre une population visée, tout en évitant les resemis coûteux dus à une mauvaise levée.

Nos essais en champ ont montré que Vayantis protège le maïs et le soya contre Pythium pour aider à améliorer la levée des semis – ainsi que l’uniformité des peuplements –, même sous une forte pression des maladies.

Choisissez Vayantis IV pour une protection renforcée contre Phytophthora dans le soya
Pour le soya, nous avons Vayantis IV – notre nouvel emballage jumelé de traitements de semences. Il travaille avec votre génétique anti-Phytophthora afin de fournir une protection robuste en début de saison contre tous les pathotypes connus.

Nous avons constaté que, dans des conditions de forte pression des maladies – comme un temps frais ou humide –, les plantes dont les semences ont été traitées avec Vayantis IV lèvent plus rapidement et de manière plus uniforme. Qui plus est, le fait d’avoir cette protection complète sur vos semences vous aidera à protéger la viabilité à long terme de votre génétique anti-Phytophthora.

En conclusion, si Pythium ou Phytophthora sont des problèmes majeurs dans votre région, veillez à vous renseigner auprès de vos fournisseurs locaux sur la possibilité d’obtenir des semences de maïs ou de soya traitées avec Vayantis ou Vayantis IV pour la saison 2022.


Les impacts d’un mauvais départ

L’agriculture est un beau métier ! Les saisons se suivent et le cycle se répète, mais pourtant, chaque année est


Les avantages du seigle hybride

L’introduction depuis quelques années du seigle hybride au Québec a complètement bouleversé la popularité de cette


Les épandages d’automne

Chers Lecteurs, Connaissez-vous l’histoire de l’homme, qui a vu l’homme, qui a vu… le voisin épandre du lisier sur la


Le chaulage pour améliorer les saturations en Ca et en K

Le chaulage est une étape essentielle pour maintenir vos sols en santé et obtenir une bonne productivité. On ne le


Tour d’horizon des maladies du maïs

Deux, trois, quatre, cinq… plus ça va, plus on a l’impression de multiplier les interventions dans les champs.


Les céréales toujours d’actualité

Des fois on se demande si ce n’est qu’un sujet épuisé, mais on persiste à dire qu’à force de répéter, nous allons finir


Portez-vous la même attention à-votre soya qu’à votre maïs ? Le moment est venu de se poser les bonnes questions

Le printemps 2021 nous a tous permis de constater qu’il valait la peine de traiter sa culture de soya aux petits


À l’écoute de vos besoins

CROPLAN a écouté les agriculteurs Québécois et nous avons décidé d’élargir notre offre de semence traité au fongicide dans


De la performance appuyée par-des technologies de pointe

Chaque année, Semences PRIDE apporte de nouveaux hybrides de maïs et de nouvelles variétés de soya sur le marché


Les traitements de semences insecticides

Les pesticides utilisés en milieu agricole ont fait couler beaucoup d’encre au cours des dernières années. Parmi les


L’ABC de l’ensilage de maïs

Le maïs ensilage est un aliment d’intérêt en production laitière, autant d’un point de vue alimentaire que pour maintenir