L’effet Envita

Le maïs est une culture très exigeante en azote. Avec la hausse du prix des intrants, on cherche à rentabiliser le plus possible nos apports de fertilisants au champ, et faire en sorte que la plante puisse les prélever le plus efficacement possible. Récemment, un produit permettant la fixation d’azote dans les cultures non légumineuses a fait son apparition sur le marché. L’ Envita contient une bactérie naturelle portant le nom de Gluconacetobacter diazotrophicus (Gd), qui forme une relation symbiotique avec la plante hôte et permet de fixer l’azote de l'air. À la différence des Rhizobia, qui ne s'associent qu'aux racines des légumineuses, les bactéries présentes dans l’ Envita colonisent le plant en entier, permettant la fixation de l'azote par chaque cellule. Envita peut être utilisé pour plusieurs cultures, comme le maïs, le soya, le blé et même le canola. Il est possible d’appliquer l’Envita directement dans le sillon, au semis, ou encore par application foliaire avec les herbicides ou fongicides. Les effets attendus d’ Envita sont un apport d’azote constant à la culture dans le but de synchroniser au maximum sa disponibilité et les besoins des plants. Cette technologie permet de fournir des ressources supplémentaires en azote tout au long de la saison de croissance jusqu’à la récolte, avec comme but ultime l'augmentation des rendements au champ. Éventuellement, l’Envita pourrait permettre de réduire l’apport de fertilisants azotés puisque la plante sera en mesure de fixer l’azote atmosphérique pour combler une portion de ses besoins.

En Ontario, des essais dans le maïs ont permis d'observer des épis plus longs, avec plus de rangées de grains, à la suite d'un traitement foliaire d’ Envita. Dans la partie traitée, les épis avaient une moyenne de 16.3 rangs, alors que ceux sans traitement comptaient en moyenne 15 rangs. Dans le réseau Agrocentre, l’ Envita a été introduit chez quelques producteurs durant la saison 2021. La majorité des essais ont été effectués à petite échelle dans le maïs grain. Bien que les résultats obtenus ne soient pas aussi parlants que ceux des essais ontariens, il sera intéressant de reprendre l'exercice en 2022 chez un plus grand nombre de producteurs afin d’avoir plus de données à analyser.

En résumé, la gestion de l'azote dans le maïs demeurera un enjeu majeur dans le futur, encore plus avec le prix des intrants à la hausse. Dans le réseau Agrocentre, nous cherchons toujours à innover en essayant de nouveaux produits, comme l’Envita, afin d’optimiser les bases fertilisantes actuelles. Accompagner les agriculteurs dans les défis de l’approvisionnement et des prix d’intrants élevés, dans une optique d’agriculture durable, fais partie de notre mission !


Pour y voir plus clair dans le marché des fertilisants

En agriculture, on dit souvent que les années ne se ressemblent pas. Et bien plusieurs d’entre vous doivent se


Est-ce que nos sols s’appauvrissent ?

En vigueur depuis juin 2002, le Règlement sur les exploitations agricoles (REA) exige entre autres que chaque


Maximisez la productivité et la profitabilité avec inicium LC

SYNERGIE NUTRITIONNELLE ET RÉSISTANCE AUX STRESS INICIUM LC 4-0-5 est un engrais liquide biostimulant unique à