Des nouveautés pour la gestion de l’azote

L’azote, parce qu'il est très mobile dans le sol, peut se perdre facilement dans l’environnement. Dans une optique de développement durable et d'agriculture raisonnée, c'est donc un élément qui retient l'attention ! Différents fertilisants ou produits sont disponibles pour limiter ces pertes,comme le Puryield. Cette urée enrobée d’un polymère permet la libération graduelle de l’azote, qui diffuse au travers du polymère grâce à l'humidité du sol. Plus il fait chaud, plus la libération sera importante. La courbe de dissolution est coordonnée avec les besoins pour la croissance de la plante, ce qui permet de limiter les pertes potentielles dans l’environnement, pouvant survenir par lessivage, volatilisation et dénitrification. Le polymère autour du granule est très flexible, ce qui lui permet de bien résister aux diverses manipulations lors des mélanges, du transport et de son application. Les nouveaux épandeurs qui répartissent l’urée sur une grande largeur font subir une forte pression au fertilisant. Lorsque les tournettes de l’épandeur frappent le fertilisant à grande vitesse, la flexibilité du polymère l'empêche de se briser et permet à l’azote Puryield de conserver ses propriétés de libération graduelle.

Dans le même ordre d’idée, un nouveau produit sera testé sous nos conditions cette année : l'Envita. L'Envita est un produit biologique à base de bactéries fixatrices d'azote. Ces bactéries entrent par les racines pour ensuite coloniser toutes les cellules, et fournir de l’azote à la plante entière. Ce mécanisme n’a rien de nouveau et semble complètement anodin lorsque nous pensons à la culture du soya, que nous inoculons avec la bactérie Rhizobia depuis plusieurs années. Les légumineuses permettent cette symbiose entre la plante et la bactérie fixatrice d’azote. Cependant, cette association (plante-bactérie) est révolutionnaire pour la culture du maïs. La souche Gluconacetobacter diazotrophicus (Gd) contenue dans l'Envita est une souche unique qui permet de coloniser différentes espèces comme le maïs, le blé, et les tomates. Dans la culture du soya, l’association Rhizobia-soya procure à la plante la majorité de son azote. L'Envita fournit plutôt une source alternative d'azote, et ne modifie pas la régie de fertilisation des cultures dans lesquelles il est utilisé. En testant ce nouveau produit sous nos conditions, nous espérons obtenir de meilleurs rendements, sans avoir à augmenter les doses d’azote. En rendant chaque cellule apte à fixer de l'azote, l'Envita permet aux cultures de combler elles-mêmes leurs besoins en azote, lorsqu'il n'y en a pas suffisamment dans le sol, à cause de conditions climatiques défavorables par exemple. N'hésitez pas à contacter votre conseiller Agrocentre pour plus d'informations !


Nouveau centre de fertilisants à Stanbridge Station : un investissement majeur dans les infrastructures Agrocentre

Stanbridge Station - Janvier 2021 : Le réseau Agrocentre est fier d’appuyer un investissement de plus de 3M$ dans


Le bilan minéral, à quoi sert-il et comment l’utiliser

Tel un bilan financier, le bilan minéral s’avère souvent révélateur. Sur une exploitation agricole, il peut être réalisé


L’importance du soufre en fertilisation

Ce n’est ni la première, ni la dernière fois que vous entendez parler de l’importance du soufre en fertilisation. Ce