Les nouvelles options biologiques

L’agriculture d’aujourd’hui ne ressemble en rien à celle d’autrefois. Par contre, l'essor de la recherche sur la santé des sols démontre que l'on mise plus que jamais sur une agriculture durable, tout en étant plus performante. Depuis les cinq dernières années, les ventes d’intrants biologiques ont augmenté de 215% dans le réseau Agrocentre. Voici un bref aperçu des nouveautés qu'il serait intéressant d'intégrer dans le cadre d’une agriculture raisonnée, conventionnelle ou biologique !

D’abord, en ce qui concerne la phytoprotection, certains fongicides et insecticides biologiques peuvent être utilisés dans le cadre d’un programme de lutte préventive. Le nouveau fongicide microbien AmyProtect 42® est homologué pour utilisation dans la pomme de terre contre la gale commune (Streptomyces scabies) et pour l’ail contre la pourriture fusarienne (Fusarium oxysporium). Le produit liquide peut être utilisé en traitement sur la semence ou en application au sillon. La bactérie Bacillus Amyloliquefaciens est déjà connue dans d’autres produits comme le Double Nickel®, le Stargus® et le Serifel® ; seule la souche, FZB42, diffère. La bactérie agit par mycoparasitisme dans la plante pour activer son système de défense naturel. Le genre Bacillus est donc homologué dans différentes cultures contre plusieurs maladies. De plus, l’insecticide SuffOil-X® s’ajoute à l’offre des huiles minérales sur le marché. Il est homologué dans la majorité des cultures horticoles pour contrer le puceron et le tétranyque. Les herbicides sont plus rares en régie biologique, par contre une nouvelle offre pourrait aider les producteurs à économiser sur la main-d’œuvre : l’herbicide Biolink®, approuvé par la certification biologique. Il est composé d’acide caprylique et d’acide caprique, contrairement aux produits déjà connus qui sont faits à partir d’acide acétique. Il s’agit d’un produit de contact non sélectif homologué dans presque toutes les cultures. D’après les observations, le produit serait plus efficace sur les mauvaises herbes à feuilles larges lorsqu’utilisé à une concentration inférieure.

Finalement, pour maximiser la croissance des cultures, le réseau Agrocentre distribue la gamme d’engrais foliaires Enviro de NutriAg®, afin de combler les besoins en macro et microéléments. La gamme offre deux formulations solubles et plusieurs formulations liquides. La technologie est conçue à partir d’hydrates de carbone d’origine végétale qui permettent la chélation des micronutriments afin d’améliorer leur absorption par la plante. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre représentant Agrocentre pour plus de renseignements au sujet des différents produits biologiques. Souvenez-vous que la diversité nous permet de faire des rotations et de limiter le développement de la résistance.


Les nématodes parasites des cultures

Les nématodes parasites des plantes représentent souvent un problème sous-estimé. Les symptômes typiques, soit le


Les nouveautés pour les pommes et les raisins

L’année 2020 fut exceptionnelle quant à la faible présence d’insectes et d’infections fongiques. On aurait dit que les


Les champignons de sol nuisibles

Si je vous demande quelle maladie de sol cause le plus de dommages aux cultures, vous me répondrez sûrement la fonte