Bien préparer son pulvérisateur

Inspection générale
Avec le printemps qui arrive à grands pas, chacun s'affaire à tout mettre en ordre pour le début d'une nouvelle saison. N'oubliez pas de vérifier si votre pulvérisateur est prêt lui aussi ? Tout d’abord, une inspection visuelle doit être faite pour s'assurer qu'il n'y ait pas de fuites ( d'huile ou d'eau). Par la suite, une vérification du filtre d’entrée de l’eau propre ainsi que des filtres qui se trouvent sur le pulvérisateur est importante, tout comme l'inspection de la rampe et des jets.

Calibration
Une fois la vérification visuelle complétée, vient l'étape de la calibration. Plusieurs d’entre vous croient qu’en possédant un ordinateur de bord sur votre pulvérisateur, celle-ci est superflue, mais c’est faux ! Il est important de prendre des mesures à l’aide de récipients et d'ajuster la calibration de votre ordinateur de bord si nécessaire.

Choix des buses
Pour connaître vos besoins en buses, il faut d'abord connaitre votre vitesse d’avancement et le nombre de gallons à l’acre ou de litres par hectare que vous devez appliquer. Par la suite, une charte*, généralement disponible avec votre pulvérisateur, permet de déterminer quelles sont les buses adéquates selon l'utilisation souhaitée. Le produit à appliquer est aussi un critère important dans le choix des buses. Pour plusieurs produits, une pulvérisation en fines gouttelettes permettra une meilleure couverture, tandis que d’autres doivent être appliqués avec de plus grosses gouttelettes. Il est important de bien choisir parce qu'une pulvérisation avec des buses inappropriées pour le produit peut mener à une dérive et à toutes sortes de problèmes qui entraîneront une mauvaise efficacité des pesticides utilisés. Il suffit simplement de lire les étiquettes des produits, elles contiennent souvent tous les renseignements nécessaires.

Hauteur de rampe
Après avoir réglé le choix des buses, vient maintenant le temps d'ajuster la hauteur de travail de la rampe d’arrosage. Beaucoup de nouveaux pulvérisateurs sont aujourd'hui équipés de capteurs de hauteur. Il est important lors de l'ajustement de la hauteur de toujours vérifier si vous respectez l’angle des jets : ceux-ci doivent se toucher sans trop se superposer pour assurer une bonne couverture lors de l'arrosage. Trop bas n’est pas mieux que trop haut !

Il ne me reste maintenant qu’à vous souhaiter une bonne saison d’arrosage, et n’oubliez pas, les produits sont toujours mieux chez vous que chez le voisin !

*http://teejet.com/french/home/literature/catalogs/catalog-50a.aspx

http://hardi-us.com/products/application-products/nozzles


Obligations réglementaires : un rappel !

Nous sommes, de nos jours, bombardés de toute part d'informations, de demandes, d'obligations... Il y a


Qualité de l’eau et lutte aux mauvaises herbes

La qualité de l’eau utilisée pour les mélanges en réservoir peut grandement affecter l’efficacité des produits à


La phytoprotection et l’agriculture connectée

Bien conseiller nos clients nécessite une connaissance particulière de leurs entreprises. Ils sont surveillés par les